G R I C E

Accueil > Activités > 2014-2015 > Mondialisation, compétition pour l’utilisation des terres et transitions

Mondialisation, compétition pour l’utilisation des terres et transitions

mardi 6 janvier 2015, par Patrick Meyfroidt

Patrick Meyfroidt : Mondialisation, compétition pour l’utilisation des terres et transitions
Patrick Meyfroidt (Earth and life institute/ UCL) présente un panorama de l’utilisation des terres au niveau mondial et explique le contexte de compétition et d’intensification qui caractérise cet usage. Il développe ensuite les solutions techniques envisagées pour résoudre ce problème : extension des superficies, intensification des procédés, innovations agricoles. Il explique les limites de ces solutions dont celle de la compétition pour les terres.
http://grice.quelfutur.org/Mondialisation-competition-pour-l-utilisation-des-terres-et-transitions
http://grice.quelfutur.org


 Patrick Meyfroidt

  • chercheur F.R.S. – FNRS Earth and Life Institute (ELI) et Georges Lemaître Centre for Earth and Climate Research (TECLIM)
  • Docteur en Géographie
  • DEC-DEA en sociologie
  • Master complémentaire en Écologie humaine (VUB)

    JPEG

 Mondialisation, compétition pour l’utilisation des terres et transitions

Global land use & Land use competition

  • Status and trends of global land use
    • Current state of global land use
    • The future of land use
      • Land use competition
      • Dominant structural trends in land use competition
Diaporama
Patrick Meyfroidt

Supply-side possibilities

  • Expansion of commodity crops on “low-cost” land
    • Pathways of increase of commodity crop production
      • Potentially available cropland
  • Land use intensification
    • Pathways of increase of commodity crop production
      • Pathways of land sparing
  • Land use policies, forest transitions and land use displacement
  • Conclusion : Solutions & caveats

 Bref retour

Petit retour sur le débat de la séance :

  • Endosser la logique dominante comme point de départ, car plus ‘réaliste’ ou plus ‘efficace’ ? Si oui, jusqu’où ?

Ou

  • Chercher à sortir de la logique dominante pour remettre en question les axiomes de notre société ? Si oui, comment ne pas rester dans l’utopie ?

Questions :

  • Réforme ou révolution ?
  • Deep ou shallow ecology ?

 Référence