G R I C E

Accueil > Activités > 2017-2018 > Variété d’écoféminismes

Variété d’écoféminismes

vendredi 6 octobre 2017, par Catherine Larrère

  Sommaire  


 Catherine Larrère

Philosophe, spécialiste de l’éthique de l’environnement, professeur émérite à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne.

 Résumé

On parle de « nébuleuse écoféministe » et nous n’avons l’ambition ni d’en saisir l’unité ni de faire le tour de toutes les rencontres possibles entre écologie et féminisme. Nous voudrions seulement en dégager quelques points forts : la mise en cause du dualisme, l’importance du « care », et le rôle central des femmes — particulièrement au Sud — dans les luttes écologiques.